jeudi 25 juillet 2013

Veronica Mars The Movie


Le tournage du film Veronica Mars s'est achevé hier. Après une campagne Kickstarter qui a battu plusieurs records, une pré-prod éclaire et un tournage de 23 jours, la post-prod commence pour nous livrer un long-métrage début 2014.

Pour l'occasion, je me suis fait interviewée.

Et je ne résiste pas à partager cette vidéo faite pour le Comic-con il y a quelques jours où l'on retrouve quelques images du film, ça promet du grand Veronica Mars.

mercredi 24 juillet 2013

Séries d'été


Dans ce calme sériesque relatif de l'été, il est parfois bon de renouer avec les classiques. Le récent décès de James Gandolfini m'a donné envie de revoir The Sopranos, et c'est avec grand bonheur que j'entame la saison 3. Cette série est mythique, culte, indispensable. C'est en partie grâce à elle (et son succès) (et à The Wire) que d'autres séries ont pu naître, que les chaînes se sont rendues compte que le public pouvait être patient et intéressé par autre chose que des adolescents californiens. Si vous n'avez jamais vu cette série, ou si vous l'avez vue, mais il y a longtemps, n'hésitez pas à vous replonger dedans, elle mérite et supporte largement d'être vue deux fois, l'été est idéal pour ça.

Vous en cherchez d'autres à regarder ? Je vous fais un petit tour des nouveauté de ces dernières semaines, il y en a pour tous les goûts, du policier, de la sitcom, de la saga historique, ou sociale, des univers presque exclusivement féminins, ou presque exclusivement masculins, ...

mardi 23 juillet 2013

Le Non-Stop à Lutry


Ouvert en 2012, j'ai mis beaucoup trop de temps avant de venir goûter les burgers du Non-Stop, c'est désormais chose faite. Dans une charmante petite rue du bourg de Lutry, le Non-Stop détonne un peu avec ses tables rouge vif, ses ardoises remplies des suggestions de menus, de boissons, sa proposition d'happy hour (tous les jours entre 17h et 18h, deux verre de vin de Lutry (ou bières pressions) pour le prix d'un. Son nom est dû à leurs heures d'ouverture, 7 jours sur 7 de 11h à 23h... non-stop, l'endroit idéal pour une grosse faim en milieu d'après-midi donc. Les 10 tables des deux terrasses donnent une impression de vacances, d'être hors du temps. L'intérieur n'est pas grand mais chaleureux et bien agencé, on a envie de devenir un habitué dès la première visite, d'autant que les serveuses sont tout à fait agréables, rapides et pros. Les habitants du bourg ne s'y sont pas trompés et la table des habitués est bien là.

lundi 22 juillet 2013

World War Z


Dans ma précédente critique, je vous demandais si vous aimiez les monstres, ce qui était un indispensable pour apprécier la qualité visuelle de Pacific Rim. Pour World War Z, je ne vous demande pas si vous aimez les zombies, je n'ai moi-même pas grande affection pour le genre, quoique les genre gores ou post-apocalyptiques m'amusent. Pas fan mais pas dégoutée non plus par les zombies, je manque de références, mais j'ai vraiment apprécié ce film. Si vous êtes un fan de zombies, et en particulier de Max Brooks (l'auteur de Guide de survie en territoire zombie et World War Z), j'ai peur que vous ne soyez pas DU TOUT du même avis que moi et que vous ayez sorti le pied de biche/la batte/la hache (ne rayez aucune mention, tout arme pourrait être utile) pour accabler ce film (ce que fait très bien le Journal du Geek par exemple).

L'histoire du film en quelques mots : une épidémie de zombie se déclare brutalement (logique) et Gerry (Brad Pitt), sa femme (Mireille Enos) et ses deux filles tentent de s'en sortir, heureusement, Gerry reçoit un appel de son ancien chef à l'ONU qui le réquisitionne pour mener l'enquête sur le début de l'infection pour essayer de trouver un traitement. Pour ce faire, il voyagera, tant bien que mal, entre l'Océan Atlantique, la Corée du Sud, Jérusalem et l'Ecosse (la suite est un gros *********spoiler ***********, mais ce n'est pas là-dessus que porte l'intérêt du film) en développant la théorie que ces zombies ne s'attaquent pas aux personnes mourantes, que le "virus" a besoin de porteurs sains. La fin du film marque le début de la résistance humaine contre les zombies (en gros, si j'ai bien compris, c'est ici que débute le livre).

jeudi 18 juillet 2013

Pacific Rim


Pacific Rim (Guillermo del Toro, 2013)

Dans un futur proche, des aliens très très méchants, et énormes, les Kaijus, débarquent sur Terre par une faille dans la croûte entre deux plaques continentales dans l'Océan Pacifique (ça y est, tu as compris le titre). L'humanité se lie alors pour créer des robots capables de combattre ces montres, les Jaegers. Je ne vous dévoile pas le reste de l'histoire, normalement là vous savez déjà si vous faites partie de ceux qui se disent "chic, des gros monstres qui se tapent dessus en 3D" ou si vous avez déjà quitté mon blog. Personnellement, je ne suis pas forcément très gros monstres, pardon aux familles, mais là c'est l'été et dans les ciné il fait frais, donc go, Pacific Rim.

Et j'ai adoré. Attention, comprenons-nous bien : c'est un navet total. Le scénario est pitoyable et ne sert qu'à produire un max de bastons. Les personnages sont unidimensionnels et les acteurs ne sont pas particulièrement brillants (c'est pas ce qu'on leur demande, ils doivent être crédibles en jouant devant un écran vert pour créer des décors 3D : ça marche). On va voir ce genre de film uniquement pour les effets visuels, et les bastons. Et là Pacific Rim tient la distance et respecte les codes du genre (films japonais de monstres énormes, films de robots, films catastrophes, films d'actions US, etc).

mercredi 3 juillet 2013

Mon Festival de la Cité 2013


Cette année, je vais vivre un Festival de la Cité un peu particulier en live-tweetant le festival pour le compte @festivalcité (allez hop, on s'abonne). Je vous en avais déjà parlé en 2011 et 2012, et je vous ai décortiqué le programme 2013. Aujourd'hui ça y est, ça commence, avec un projet que je suis depuis des années en espérant le voir un jour en vrai.

lundi 1 juillet 2013

Neon Nails dips


Je vous ai déjà montré les vernis pour lesquels j'avais craqué à NY et les patchs Sally Hansen, j'ai aussi pris et un pack de Julep, marque que je ne connaissais pas du tout. Ce pack permet de faire une manucure velvet / velours ou floquing / flocké. Je vous montre.