mercredi 30 mai 2012

The Best Exotic Marigold Hotel


The Best Exotic Marigold Hotel (John Madden, GB, 2011)

Le prologue nous présente sept retraités anglais et les raisons qui les décident à quitter la Grande-Bretagne pour The Best Exotic Marigold Hotel for the Elderly and Beautiful, résidence vendue comme luxueuse et paisible à Jaïpur, en Inde. Sauf que ce n'est pas tout à fait le cas. L'hôtel est aussi décrépi qu'ils ont l'impression de l'être. Mais comme ils n'ont pas les moyens, l'envie ou auprès de qui rentrer, la vie s'organise.


mardi 29 mai 2012

Poco Loco


Manger mexicain (ou plus précisément tex-mex, avouons-le) à Lausanne c'est simple, il y a le Mañana ou le Poco Loco. Le Mañana est populaire, pas très fin mais pas très cher, situé à la Place de la Louve. Je n'ai jamais été emballée. J'ai donc décidé de tester, la deuxième adresse, le Poco Loco, Place Chaudron.

jeudi 24 mai 2012

Je persiste et je ligne


D'abord, une envie de turquoise, ensuite, la curiosité d'éprouver la qualité de la base et du top coat de Butter London (nouvelle marque du Nail Bar dont  il est impossible de sortir sans craquer sur un ou deux flacons, considérez-vous comme prévenues) et quelques jours plus tard, la connerie qui me démange l'envie de complexifier tout ça. Ou comment une bonne idée de manucure est un fiasco total, rattrapée in extremis.

mardi 22 mai 2012

L'Etoile Blanche


Dans ma quête du Best Burger in town, on m'a souvent cité l'Etoile Blanche. Je ne sais pas pourquoi j'ai mis autant de temps à y aller, mais ça y est, c'est fait, et sans vouloir spoiler, ce ne sera certainement pas la dernière fois !

L'Etoile Blanche est idéalement situé en ville, c'est autant un resto qu'un bar pour l'apéro, il a une terrasse, une déco originale et chaleureuse, de bonnes idées pour pleiiiins de choses (trucs à grignoter à l'apéro, certains plats "faciles" servis au bar, pleins de boissons sympas qu'on ne trouve pas toujours ailleurs, ...). Le service est très souriant, agréable et pro. Bref, j'aime l'endroit, beaucoup (et je sens d'ailleurs que les #taloz vont s'y déplacer très vite si on a la possibilité de réserver un coin apéro pour un groupe). Mais passons aux choses sérieuses : le contenu des assiettes.

lundi 21 mai 2012

Le Prénom


Le Prénom (Alexandre de la Pattelière et Matthieu Delaporte, France, 2012)

Après des critiques très positives lues ça et là, je me suis laissée tenter par ce film. Et pourtant tous les signes me disaient que c'était très risqué : la bande-annonce avec probablement les blagues les plus drôles, ça n'a pas manqué ; savoir que c'était une pièce de théâtre transformée en film et donc probablement sans intérêt visuel aucun, effectivement.

Un dîner de famille, avec ses malentendus, quiproquos, rancoeurs anciennes, avec le frère qui se croit comique (Patrick Bruel qui en fait des tonnes), le beau-frère de gauche mais réac (Charles Berling, pas moins maniéré), l'ami de toujours de la famille, la soeur souvent dans la cuisine et la belle-soeur enceinte, aigrie mais absente. Bref, un film d'hommes où les femmes font office de décoration la plupart du temps.

Visuellement, aucun intérêt, c'est une pièce de théâtre filmée, les deux réalisateurs, certes débutants à cet art, ne réussissent jamais à sortir de la forme première de ce texte. Les comédiens non plus d'ailleurs, ça récite, ça déclame, ça parle fort. C'est dommage parce que le texte mérite probablement mieux, on sent qu'il a été afiné, probablement lors de très nombreuses représentations, pour être aussi précis. Il y a des dialogues franchement drôles, on sourit souvent. Sans pour autant rire aux éclats, alors qu'au théâtre j'imagine que ce devait être le cas.

Le pire c'est le rythme, quelques minutes où tout se passe plutôt bien au début, puis c'est totalement inégal, des moments carrément chiants, d'autres trop ramassés qui ne débouchent sur rien, à part mes bâillements.

Amateurs de cinéma, passez votre chemin.

dimanche 20 mai 2012

Moonrise Kingdom


Moonrise Kingdom (Wes Anderson, usa, 2012)

Si tu n'es pas un grand amateur de Wes Anderson, ce film va te paraître baroque, truculent, lent, absurde, bizarrement construit, improbable. Les images vont te paraître vieillottes et surannées, avec trop de grain et des couleurs criardes trop souvent répétées. Même si tu ne pourras t'empêcher de remarquer les cadrages audacieux, tu pourras les trouver prétentieux. Et le jeu des acteurs un peu poussif.

Si tu aimes Wes Anderson, tout ce que je viens de dire devrait te donner envie de courir au cinéma le plus proche pour déguster cette petit merveille qui m'a éblouie. Je préfère te prévenir, je suis totalement sous le charme et par conséquent absolument dithyrambique. Tu divises par trois ou quatre et ce qui reste devrait être une réaction normale de spectateur lambda.

vendredi 18 mai 2012

Manucure qui coule


Depuis pinterest, j'ai pleiiiiin de nouvelles envies et j'ai trouvé plein de nouveaux tutos à appliquer. Ici j'ai reproduit un tuto façon lava lamp, vous savez, ces lampes des années 70 avec des bulles qui bougeaient à l'intérieur ? Je trouvais que ça ressemblait à des gouttes qui coulaient et j'aimais bien l'idée. C'est mon premier essai et ce n'était pas si facile. Je vous explique.

jeudi 17 mai 2012

Où vivre avec une "blogueuse beauté" est un métier dangereux


Bloquée sous la couette depuis quelques jours pour cause de crève, je cherche désespérément de quoi me changer les idées. Mon elfe de maison homme fiancé compagnon gamer d'appartement celui qui partage ma vie Lui a accepté de répondre à un tag de blogueuses beauté qui traine depuis quelques semaines pour m'occuper (et parce que je lui avais dit que Jamy, le Lui de M'dame Jo l'avait fait aussi).

Le but du jeu est de poser des questions sans donner d'autres indications. Je l'ai bloqué entre deux exterminations de zombies dans Diablo 3 pour qu'il réponde du tac au tac.

mercredi 16 mai 2012

The Adjustment Bureau


The Adjustment Bureau (George Nolfi, usa, 2011)

Un jeune et brillant politicien, incarné par Matt Damon, se présente à une élection importante dans l'Etat de New York. Les 10 premières minute du film suivent les derniers jours de la campagne, jusqu'à ce qu'il perde. Avant de faire son discours de perdant qui va remonter sur le ring, il rencontre une fille et ils vivent un coup de foudre. Cette rencontre va lui donner la force de faire un discours percutant qui le projette immédiatement en tête de la prochaine élection.

mardi 15 mai 2012

An Education


An Education (Lone Scherfig, GB, 2009)

Je ne comprenais pas pourquoi tout le monde se pâmait devant Carey Mulligan. Je la trouvais insipide, lisse, mono-expressive. Et bien j'avais tort, dans An Education, elle est excellente.

lundi 14 mai 2012

Machete


Machete (Robert Rodriguez, usa, 2010)

Au départ de ce film est une bande-annonce. Robert Rodriguez et Quentin Tarantino projettent, avant Grindhouse (qui a été un échec cuisant), de fausses bande-annonces. La bande-annonce la plus délirante est Machete, les fans en parlent partout, Rodriguez est content. Mais les fans ne s'arrêtent pas là et font un lobbying de malade entre 2007 et 2009 pour que cette bande-annonce devienne un vrai film.

dimanche 13 mai 2012

L'enfant d'en-haut


L'enfant d'en-haut (Ursula Meier, Suisse, 2012)

Le film nous présente Simon, 12 ans, qui vole des lunettes, des casques, des gants et autre petit équipement de sports d'hiver, et un sac avec un pic-nic, dont il va manger une partie seul, caché dans les toilettes. Il redescendra le reste à sa soeur, avec laquelle il vit dans une tour, plus bas dans la vallée, où il refourge ce qu'il a volé pour quelques francs.

samedi 12 mai 2012

Particules en suspension


Particules en suspension est une de mes boutiques favorites à Lausanne. Jusqu'à hier, elle se situait juste en face du premier Holy Cow à la Rue Marterey, depuis aujourd'hui, elle a déménagé à la Rue Etraz, 100m plus bas.

vendredi 11 mai 2012

Scott Pilgrim vs the World


Scott Pilgrim vs the World (Edgar Wright, usa, 2010)

Comment ai-je pu attendre si longtemps avant de voir cette petite merveille ? Tu ne l'as pas encore vu ? Grave erreur.

jeudi 10 mai 2012

La Bossette


La Bossette est un lieu réputé pour son ambiance et sa carte des bières longue comme le bras, mais saviez-vous que l'on y mangeait également très bien ? Je n'y pense pas assez souvent, comme si passé le tunnel on était plus vraiment au centre-ville, et j'ai tort.

Si vous voulez manger à La Bossette, il faut commencer par réserver : c'est souvent complet. La carte propose une sélection d'entrées, de salades et de soupes, des viandes et les spécialités incontournables de la maison. Malgré l'axe "viande", la carte séduira également les végétariens qui trouveront plusieurs plats selon leurs envies. A chaque fois que j'y ai mangé, la cuisine faisait une ou deux propositions du jour qui n'étaient pas à la carte et qui sont souvent très intéressantes.

Concernant les boissons, ils ont une ardoise de propositions de vins ouverts tout à fait intéressante et, je me répète, leur carte des bières est d'une grande diversité. Ils participent également à l'opération de la carafe solidaire (en payant CHF 2.- votre carafe, ces fonds sont reversés à une association).

mercredi 9 mai 2012

Swap bd


Armalite a organisé un swap bd, auquel je n'ai pas résisté à participer. Acheter une bd pour quelqu'un d'autre ce n'est pas vraiment contrevenir à ma promesse de ne pas acheter de livre tant que ma PAL n'a pas diminué à moins de 15 ouvrages, n'est-ce-pas ? Et si je reçois un livre et que ce n'est pas moi qui l'ai acheté, c'est PAS MA FAUTE. Et puis les bd ça compte pas, c'est vite lu. Hum. Bref.

J'ai envoyé mon paquet parmi les premières et je crois être la dernière à recevoir le mien, la boucle est bouclée, c'était vraiment chouette de voir ces paquets échangés. La règle était : une bd, deux objets l'accompagnant et un marque-page. BEAUCOUP ont triché et envoyé plus d'objets, les petits sacripants, mais au vu des comptes-rendus chez Armalite, je crois qu'il n'y a eu que des très heureux. Et j'en fais partie.

mardi 8 mai 2012

Croisière sur le Léman


En avril-mai, septembre ou pendant les week-end pluvieux de juillet ou août (sinon c'est l'enfer), j'adore passer du temps sur les navires de la CGN et faire des croisières sur le Léman. Tout le monde y trouve son compte, du plus petit (Pully-Lutry) au plus long trajet (Chillon-Lausanne-Thonon-Genève), je n'ai jamais été déçue et je trouve toujours ça magique.

Préparez-vous pour des photos cartes-postales, du ciel et de l'eau bleus, des montagnes aux sommets enneigés, des détails de bateaux, bref, du gnan gnan dont, après 9 ans sur le bord du Léman, je n'imagine pas me lasser un jour.

dimanche 6 mai 2012

Le Marché de la Riponne


Un des trucs que je préfère au monde, c'est faire le marché. A Lausanne, le marché est poulpesque, il s'étend de la Riponne à la Place Chaudron, de la Palud à la Rue de Bourg. Mes stands préférés sont tous situés entre la Riponne et la Palud, je vous propose une petite visite guidée du marché de la Riponne du samedi matin (qui a lieu également le mercredi, avec quelques stands de moins)

Je fréquente trois maraîchers, l'un d'entre eux sis Place de la Palud, empiétant presque sur la fontaine. Ils font des produits locaux et certains produits préparés (courges ou carottes rouges cuites, mises sous vide, par exemple), des fleurs comestibles et toujours une grande gamme de salades. Proximité garantie.

samedi 5 mai 2012

The Hunger Games


The Hunger Games (Gary Ross, usa, 2012)


Ce film ne me tentait pas plus que ça de prime abord, je ne connaissais pas l'histoire, je n'avais pas lu le bouquin, je savais vaguement qu'il y avait un grand engouement adolescent (ce qui est en général plutôt une excellente raison de NE PAS aller voir un film). Mais son actrice principale, Jennifer Lawrence, m'intéressait. Je voulais la voir dans un autre rôle que dans son extraordinaire performance dans Winter's bone. Et j'ai eu raison de garder ce nom en tête, encore une fois elle est exceptionnelle. 

vendredi 4 mai 2012

Après les pois, les lignes


Les petits points ça y est, je maîtrise. Les fins, les gros, les multicolors, j'aime toujours ça, mais ça n'est plus un défi. J'ai donc acheté un nouveau pinceau, un pinceau à eye liner si vous voulez tout savoir, un de ces pinceaux cheap vendus à la Coop pour quelques francs et décidé de me lancer dans une autre géométrie : les lignes. Je vous livre ici mon premier essai.

mardi 1 mai 2012

Nyon


Il est venu le temps de la CGN (non, ne me remerciez pas de vous avoir mis une chanson de merde en tête, ça me fait plaisir, c'est cadeau) et il pourrait vous passer par la tête l'idée saugrenue de faire un trajet Lausanne - Thonons - Yvoire - Nyon. Comptez CHF 16.- par personne avec un abonnement demi-tarif, en deuxième classe, c'est un long moment sur l'eau, avec la possibilité de descendre à Yvoire pour visiter, mais faites attention aux horaires, les bâteaux ne sont pas réguliers. Depuis Nyon il est facile de rentrer en train vers Lausanne. Si vous venez depuis Genève, vous pouvez faire la même croisière dans le sens inverse.

Mais à part 158 photos du majestueux Léman (vous y aurez droit quand même n'ayez crainte), aujourd'hui je vous parle de Nyon et des 2-3 choses à n'y pas manquer. En commençant par le plus important : les meilleures glaces de la région à la Gelateria Venezia.