jeudi 21 décembre 2017

Séries : que va-t-on regarder en 2018 ?



Je suis en train de plancher sur mon best of séries 2017, mais juste avant, j'avais envie de partager mes réflexion sur l'état du "marché". En 2017, il y a eu des pépites qui valent d'être vues et ne seront pas oubliées, mais j'avoue avoir trouvé l'année assez faible par rapport aux précédentes. Serait-ce parce que 2018 annonce quelques révolutions dans le domaine ?

Des révolutions en terme de contenu, on ne sait pas encore, même s'il y a déjà de grosses attentes à propos de certaines séries déjà agendées. Des révolutions en terme de diffusion par contre, c'est certain ! 

L'annonce a fait l'effet d'une bombe : Disney vient de racheter 20th Century Fox et tous ce qu'elle contient ! Bart Simpson devient un collègue de Mickey ! Mais ce que ça implique surtout pour les séries, c'est que Hulu, plateforme de streaming concurrente à Netflix, qui a produit du contenu original avec un succès foudroyant en 2017, appartient dorénavant au gigantesque et toujours plus grand conglomérat Disney. Sachant que Disney a annoncé il y a quelques mois son intention de lancer aussi sa propre plateforme de streaming et de création en 2018, et vu le gigantisme du catalogue Disney-Fox-Pixar-Lucas-ABC-Marvel-ESPN-Hulu-NEnJetezPlus, Netflix a du soucis à se faire. 


Par contre, on peut supposer que Netflix va continuer à sortir son épingle du jeu grâce à ses productions venant d'ailleurs qui, non seulement leur fait gagner du terrain dans les marchés d'autres continents, mais qui permettent aussi de faire rayonner du contenu non-US sur leur marché national et partout ailleurs où la plateforme est présente. On peut citer par exemple l'incroyable série brésilienne 3%, l'énorme succès de la série anglaise The Crown et l'intrigante série allemande Dark, qui on été appréciées par des publics du monde entier.

La surenchère d'annonce de budgets dédiés à la création de contenu (c'est-à-dire en majorité des nouvelles séries) est devenu cette année encore plus visible et suivie que les années précédentes. Les plateformes de streaming et quelques chaînes câblées qui sortent encore leur épingle du jeu (HBO en tête) on annoncé des chiffres en billions de dollars. Paramount lance d'ailleurs sa chaîne câblée Paramount Network en janvier 2018, avec déjà 3 séries originales de grande envergure annoncées.

Et ce n'est pas près de s'arrêter, car apple a annoncé qu'elle va également se lancer dans la production de contenu sous la bannière apple tv. La marque à la pomme a déjà commencé en faisant un gros flop en 2017 avec des productions raillées par les critiques (comme le dernier Planète des Singes). Mais en 2018, ce sera 1 billion qui sera investi en production de contenu original, en particulier dans des séries. Le premier projet qui a filtré aura dans ses rôles principaux et à la production Reese Witherspoon et Jennifer Aniston -qui n'avait plus accepté de rôles "télévisés" depuis Friends-, l'effet d'annonce va cartonner, mais la campagne marketing n'a pas encore commencé et la série n'a pas encore de titre. On peut s'attendre toutefois, vu que Reese Witherspoon est productrice exécutive, à une série où les rôles féminins seront particulièrement soignés, car c'est à cela qu'est entièrement dédiée sa compagnie de production Hello Sunshine.

Que verrons-nous en 2018 ?

L'excellente nouvelle c'est que la guerre ouverte des plateformes de streaming va se jouer en 2018 sur la qualité du contenu proposé, et ça me parait une chance phénoménale pour tous, autant pour celles et ceux qui créent que pour nous qui regardons. Je ne me fais pas beaucoup d'illusions sur le fait que ce créneau de qualité ne va pas durer très longtemps et vite être rattrapé par de l'économie pure, mais profitons le temps que ça dure !


Au vu du cataclysme #metoo qui a eu lieu depuis en automne 2017, des séries avec des personnages féminins puissants et/ou aux castings majoritairement féminins, vont continuer d'affluer en 2018 comme ça été le cas en 2017. Des séries aux castings majoritairement non blancs également, et je m'en réjouis car cette diversité fait du bien à tous les regards, même les plus progressistes-anti-racistes-tolérants d'entre nous qui continuons, par la force des univers fictionnels dans lesquels nous avons grandi, à voir la couleur de peau blanche comme la couleur par défaut. Plus cette diversité sera visible, plus on a une chance que ce ne soit plus le cas pour les générations futures. La réflexion s'applique évidemment aussi pour les rôles féminins puissants, une meilleure représentativité d'autres orientations sexuelles, d'autres types de corps et d'âges que les canons de beauté hollywoodiens, d'une meilleure représentativité des handicaps, etc... sans que ces thèmes ce ne soit le centre de l'intrigue, mais juste incarnés par des personnages qui font partie des histoires que nous écouterons/lirons/verrons. Après AtlantaInsecureEmpireShe's Gotta Have ItBlackishLuke CageJessica JonesBig Little LiesThe Handmaid's TaleSpeechlessAtypical, Grace and FrankieMaster of NoneFresh off the Boat, Modern Family,... pour ne citer que celles que je regarde, je me réjouis d'en voir encore plus.


L'autre gigantesque "nouveauté" qui influe sur les productions en court et les nouveaux projets, c'est l'élection de l'Agent Orange à l'automne 2016, de nombreuses séries qui sortiront en 2018 ont été écrites et créées dans cette ambiance politique étrange et tendue post élection. Il va y avoir de l'actu, des revendications sociales, raciales, féministes, de la politique, et certainement de l'apocalypse dans l'air.

Mais il va aussi y avoir profusion de séries créées exactement pour l'effet inverse : oublier la réalité, ne pas penser à l'actualité. Il y aura probablement des séries romantiques-sentimentale-dégoulinantes de bons sentiments (le succès de This Is Us, tire-larme par excellence qui m'horripile, en est un bon exemple), des séries comiques, de la fantasy et de la science-fiction, des séries historiques, des séries à suspense, des séries très personnelles et le moins politiques possibles.
La question est : qu'est ce qui aura le plus de succès, les séries qui parlent de leur époque, ou celles qui l'évitent à tout prix ? La réponse est probablement un peu des deux. 

J'ai lu avidement depuis début décembre les critiques qui annoncent les séries les plus attendues de 2018, la récolte est impressionnante... croyez-le ou non, la beaucoup trop longue liste qui suit n'en est qu'une petite partie. J'ai largement écrémé pour vous, il ne reste que la crème entière. 
Pour la crème double, il faudra attendre les pilotes. (J'ai faim.)


Quelles séries sont les plus attendues en 2018 ?


série sans titre avec Reese Witherspoon et Jennifer Aniston (apple tv)

9-1-1 série médicale-urgentiste avec Angela Bassett en rôle principal (Fox)

Altered Carbon science-fiction très gros budget (Netflix)

Britannia série historique de la conquête romaine des îles britanniques (Amazon Prime)

Castle Rock JJ Abrams & Stephen King, what else? (Hulu)

Dogs of Berlin un série policière allemande (Netflix)

Good Girls trois mères de famille de banlieue vont devenir braqueuses, avec Christina Hendricks (Mad Men) et Retta (Parks & Recs) (NBC)

Heathers remake du film de 1988, avec Winona Ryder et Christian Slater (Paramount Network)

Here and now série fantastique avec Holly Hunter et Tim Robbins (HBO)

Maniac remake d'une série norvégienne, avec Emma Stone et Jonah Hill (Netflix)

Mosaic une expérience de storytelling interactive grâce à une application (HBO)

Ratched sur une infirmière qui pète les plombs avec Sarah Paulson par Ryan Murphy (GleeAmerican Horror Story) (Netflix)

Seven Seconds conflit entre la communauté afroaméricaine et la police de Jersey City, par Veena Sud (productrice de The Killing et Cold Case) (Netflix)

Sharp Objects drame policier-journaliste avec Amy Adams où les noms des scénaristes, réalisateurs, show runner et producteurs sont une liste improbables de tous les meilleurs films et les meilleures séries de ces dernières années (HBO)

Snowpiercer remake du film tiré de la bd tout ça tout ça (TNT)

The Alienist série historique avec Dakota Fanning et Daniel Brühl (TNT)

The Ballad of Buster Scruggs des frères Cohen (Netflix)

The Crossing des réfugiés du futur arrivent par millier pour demander l'asile dans une ville (ABC)

The First un space drama de Beau Willamon (créateur de House of Cards) avec Sean Penn (Hulu)

The Looming Tower raconte la rivalité entre la CIA et le FBI dans leur combat contre Al Quaeda avant le 09.11 (Hulu)

The New Legends of Monkey série australienne basée sur une légende chinoise remake d'un jeu vidéo, tout un programme (Netflix)

The Rain encore un "scandinoir" ? Yes, please. Et cette fois en mode post-apocalyptique  (Netflix)

The Terror série historique-fantastique avec des pirates (AMC)

Tom Clancy's Jack Ryan avec John Krasinski (The Office) en badass et Clancy au scénario (Amazon Prime)

Too Old to Die Young série noire à L.A. par Nicolas Winding Refn (réalisateur de Drive) (Amazon Prime)

Unsolved sur les meurtres de Tupack et Notorious B.I.G. et leur rivalité (USA Network)

Waco sur la tuerie du même nom (Paramount Network)

Watership Down une série en dessin animé avec des lapins (!) (BBC - Netflix)

Yellowstone on ne sait pas grand chose de la série pour l'instant à part Kevin Costner à la production (Paramount Network)



Vous remarquez dans cette liste qu'il n'y a pratiquement aucune série européennes, à part celles de Netflix... c'est normal, les chaînes de TV en Europe n'ont pas encore compris comment faire monter l'attente et faire parler de leurs productions (ou elles essaient mais échouent encore pour l'instant). Il va donc forcément encore y avoir des surprises, encore gardées secrètes, ou qui n'ont simplement pas réussi à faire assez de bruit pour se retrouver dans ce genre de liste.

Je ne résiste pas à l'envie de vous mettre quelques bandes-annonces, juste celles que j'ai préférées...

















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire