jeudi 23 novembre 2017

Bô Noël et Lausanne Lumières 2017


Si par hasard ça vous avait échappé dans les grandes surfaces dès le lendemain d'Halloween, depuis hier soir à Lausanne, impossible de ne pas s'en rendre compte : 


Noël approche.
Pardon.

Je disais donc hier soir se sont inaugurées simultanément les festivités de Bô Noël et de Lausanne Lumières.

Pour les non-Lausannois, Lausanne Lumières est un festival d'illuminations qui n'a rien de gniangnian, des oeuvres d'artistes éphémères, d'autres qui sont réutilisées chaque année, des jeunes artistes, des artistes confirmés. C'est un vrai plaisir chaque année (depuis sa création en 2012) de toutes les découvrir. Cette année elles sont au nombre de 17.


12 officielles et 5 du concours NEXT pour les nouveaux talents (à chercher dans les vitrines des commerçants), elles sont toutes situées en plein centre-ville, il est donc facile de les chercher en une soirée de chasse photographique. Comme chaque années, ils organisent d'ailleurs un concours photo sur instagram, avec la jolie équipe des Igers Lausanne, ce qui motive les talents et va rendre le tag #IgersLausanneLight017 très agréable à fréquenter. 


Et si ces lumières ne suffisaient pas à vous faire sortir de chez vous, il y a aussi Bô Noël. Chaque année c'est plus grand, plus étendu, plus de stands, plus d'idées, plus de participants. Et là, du coup, j'avoue, c'est un peu le bordel tellement il y en a. Détaillons.


D'abord, les dates sont étendues jusqu'au 31 décembre, pour englober la période un peu déprimante entre Noël et Nouvel An pour qui reste en ville, et donc la "mise à feu" du beffroi de la Cathédrale, super idée.

Ensuite, il y a 8 lieux officiels, plus les amis du Café Saint-Pierre qui fait office de satellite (qui permet de se mettre au chaud aussi...). Oui, ça fait beaucoup. Trop peut-être ? On verra si la diversité et la qualité de l'offre intéressera les Lausannois·es.

Chaque lieu a un caractère particulier m'a-t-on dit, mais je ne suis pas sûre d'avoir tout compris. Pour ce qui m'intéresse personnellement, la bouffe, how surprising, et bien ce sera un peu partout.

  • Pour les petits d'humains, c'est à la Place de la Louve, avec des contes, Santa himself et son elfe, les fameuses balançoires lumineuses, etc. 
  • Au Flon j'ai l'impression qu'ils font un peu leur truc à eux avec patinoire, autre Père Noël (va falloir expliquer l'ubiquité aux petits), grand sapin, et bien sûr bar à vin chaud, raclettes, etc.
  • A la Place de la Palud, il y a le grand sapin, certes toujours très beau, et l'horloge parlera un peu plus longtemps le soir, mais rien d'autre.
  • A la Place St-François c'est le grand ramdam avec 27 stands, un grand auvent transparent qui permet d'être un peu protégé du froid et donne une ambiance lumineuse très agréable, des boissons et offres culinaires, the place to be selon les organisateurs, the place que j'évite selon moi parce que je préfère les ambiances cosy, il en faut pour tou·te·s !



  • A la Place Chauderon, ils tentent une deuxième fois d'y attirer les gens, cette fois-ci c'est Ross de Fratel e Napule, du Monopole, de La Cantina et du Art Café qui va mettre tout son charme et ses bonnes recettes au service de l'ambiance. Sélection de vins italien de La Cantina, pizza au feu de bois, sandwichs chauds (les meilleurs de la ville aussi, le Monopole sera ouvert plus tard du coup, quelle bonne nouvelle). Il y aura aussi flammenküche, vin chaud et stand pour créer un panier garni. On verra si ça prend, pour ma part c'est sur mon chemin... je ne manquerai pas d'en profiter !
  • A l'Esplanade Bel-Air, une grande tente et le Marché des Amis. Soupes, Glögg, Vacherin Mont d'Or, café choyé, crêpes qu'on peut déguster sous la tente avec une des plus jolies vues de la ville sur les oeuvres de Lausanne Lumières, c'est une nouveauté, me réjouis de voir ce que ça va donner.
  • Pour les fans de créateurs locaux qui cherchent la bonne idée cadeau, ce sera à la Place Pépinet, avec la Bôutique, le lieu abritera aussi un très chouette bar où on peut manger, avec une belle ambiance autour d'un feu de bois, j'y ai passé de chouettes soirées les années précédentes. Cette année ils ont ajouté des bières créées spécialement pour l'occasion en collaboration par cinq brasseries locales, j'ai goûté "La Vaudoiserie Brown Ale" qui est excellente, je me réjouis de découvrir les deux autres.
  • Et enfin, la Place de l'Europe, surnommée Marché du Terroir et de la Vigne ça promet. Mais ça promet quoi ? D'abord, l'Iglôo du terroir vaudois s'y pose cette année, fondue, planchettes, dessert, tout ça géré par Terre Vaudoise. Puis la Ferme Vaudoise, avec démonstration de fabrication de fromage, brassage d'une bière 100% vaudoise, mais aussi stands à raclette, fondue, malakoff, hot fondue (I feel a pattern), burgers, marrons chauds et plusieurs stands de vin, de la ville ou du canton, ce sera local et festif. 
Pfiou, on en peut plus là non, c'est long. Mais ce n'est pas tout, parce qu'en plus il y a plein d'animations, Coeur à Coeur de la RTS, l'illumination de la cathédrale, des visites guidées, des démonstrations, des ambiances musicales, le Bô Nouvel An avec une silent party, marché au sapin, marché aux créateurs, et j'en passe.

Avec tout ça ils vont faire de plus en plus d'ombre au marché de Noël de Montreux, but assumé des organisateurs, de la ville et de l'office du tourisme : faire original et festif, pour que les habitants en profitent et que Lausanne devienne une destination lors des fêtes. Je leur souhaite plein succès.


Et j'attire votre attention sur un dernier événement qui me tient particulièrement à coeur : Deuxième Service. Je vous avais parlé des éditions de 2015 et 2016, en 2017 Denis Corboz et Baptiste Marmier vont encore plus loin : ce seront 5 soirées, à chaque fois avec des chefs différents, pour mettre en lumière les problèmes de gaspillage alimentaire. J'y serai, je vous encourage vivement à réserver. Tous les bénéfices seront reversés à l'opération Coeur à Coeur. Le line up des chefs fait vraiment plaisir, Rafael Rodriguez de Montheron, Gabriel Serero de Conte-Goût ou encore François Grognuz de Montbenon et Philippe Ligron qu'on ne présente plus, les usual suspects qui vont faire plaisir aux papilles. La billetterie ouvre le 6 décembre, ne ratez pas ça.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire