dimanche 1 octobre 2017

Soupe umami aux pois chiches


J'aime de plus en plus cuisiner des soupes. C'est peut-être un signe de vieillissement, ou un plus grand besoin de repas doudoux simples et réconfortants mais néanmoins cuisinés maison, ou les deux. C'est souvent très rapide à mettre en place, puis ça mijote, puis on sert très simplement dans un grand bol. Ça ne salit qu'une casserole, il n'y a aucun chichi, mais ça permet beaucoup de fantaisies.

Depuis que je me suis réconciliée avec la soupe de tomate, je me suis rendu compte que le plus important dans l'aspect réconfort des soupes, pour moi, c'est le facteur umami. Les cultures gastronomiques où l'umami est présent sans faute à chaque repas sont le Japon, le Vietnam et l'Italie. Je me fais une joie de mixer des ingrédients de ces origines-là régulièrement, et c'est souvent réussi. Comme dans cette soupe toute simple aux pois chiches, à faire avec vos fonds de placards. Quelques minutes en cuisine, le temps d'un épisode de série de mijotage, et hop, le tour est joué.





Ingrédients

(pour 2 grands bols)
  • 250gr de pois chiches cuit (ce qui représente environ une boîte de pois chiche égoutés)
  • 1 branche de céleri (quand j'achète du céleri, je le découpe en tronçons et je le congèle, c'est très utile à utiliser en portions, et c'est un des ingrédients indispensable à la base aromatique de toute la cuisine italienne)
  • 1 oignon jaune
  • 2 gousses d'ail
  • 50gr de lard de campagne (ou autre type de charcuterie grasse à cuire : chorizo, pancetta, guanciale, etc.)
  • concentré de tomate / nuoc mam / sauce soja / worcester sauce / poivre
  • parmesan
  • 3 tranches de pain

Ustensiles : une planche à découper, une casserole, une louche, un couteau, une râpe à parmesan


La base aromatique de cette soupe est classique : faire revenir le lard en tout petits morceaux à feu moyen, quand il est un peu croustillant et a un peu fondu, ajouter l'oignon, puis l'ail, puis le céleri, sans faire prendre de couleur. (Pour une version végétarienne, remplacer le lard par de l'huile d'olive et un peu de bouillon de légumes.)

Ajouter trois bols d'eau, du concentré de tomate (1cs), du nuoc mam (2cs) ou deux filets d'anchois écrasés, de la sauce soja (1cs), de la worcester sauce (2cs), du poivre, laisser mijoter à feu doux environ 20-30 minutes.

Pendant ce temps : égoutter et rincer les pois chiches, couper le pain en tranche, toaster 2 tranches, couper la 3e en cubes, râper du parmesan.

Quand la soupe a réduit à deux bols, ajouter les pois chiches, laisser mijoter encore 5-10 minutes, rectifier l'assaisonnement.

Servir dans les bols, ajouter les cubes de pain, couvrir de parmesan, servir avec un toast avec ce qui vous fait plaisir dessus.



Pourquoi c'est particulièrement bon ? 
Parce que c'est une bombe d'umami : le céleri, le concentré de tomate, le nuoc mam, la sauce soja, la worcester sauce et le parmesan sont des ingrédients qui boostent l'umami. Le pain et les pois chiches absorbent particulièrement bien tout ça. L'oignon, l'ail et le lard font office d'exhausteurs.

Et c'est tout simple. 
Et on en redemande. 
Et on a tout ça dans nos placards en tout temps, n'est-ce pas ?

Bon app'


Et pour accompagner votre soupe, une sélection de soupes sur écrans.





























1 commentaire:

  1. oh mon dieu, ma femme va m'aimer pour ça (encore plus...). merci 1001 fois

    RépondreSupprimer