jeudi 31 mars 2016

Lausanne à Table 2016, demandez le programme !



Au printemps 2014, j'ai rencontré la délicieuse Elise Rabaey, alors responsable de la manifestation Lausanne Ville du goût qui allait devenir Lausanne à Table. On a collaboré très rapidement et j'ai été nommée au Comité de l'association tout début 2015, au moment où l'association s'est détachée de la ville de Lausanne pour devenir indépendante. A ce moment-là, nous avions fièrement 40 membres, tous acteurs du goût locaux. 
Fast forward à aujourd'hui : l'association Lausanne à Table compte 100 membres, et propose 100 dates d'événements entre le 1er avril et le 31 octobre 2016, et je suis extrêmement fière d'en faire partie !


Le programme 2016 est en ligne, et comme il est touffu, je vous offre une petite visite guidée.


On a découpé le programme en plusieurs thématiques pour vous aider à appréhender les 28 événements au programme. Certains sont ouverts à tous, d'autres sont sur inscriptions, certains sont gratuits, d'autres sont payants (mais on met un point d'honneur à offrir le prix le plus bas possible pour que ce soit accessible à tous), certains n'ont lieu qu'une seule fois, d'autres sont récurrents.

lundi 14 mars 2016

Southland Tales


Southland Tales est une comédie, un film distopique, de science-fiction, d'action. C'est un film créé pour se moquer de la puissance politique des stars hollywoodiennes, un film qui s'inquiète des dérives énergétiques américaines, un film-procès du Patriot Act. Ce film est un navet avec un casting désatreux. Ce film est génialement incompréhensible, indigestement jouissif, complexe mais grotesque. Ce film est aussi pénible à regarder qu'il est fascinant. C'est un film impossible à décrire. Voici les films "similaires" conseillés par IMDB, on est bien dans l'absurde.



Est-ce que j'ai aimé ce film ou est-ce que je l'ai détesté ? 

dimanche 13 mars 2016

Ramen


Il y a quelques jours, une Minestre a enfin été reconnue en Nouvelle-Zélande et peut donc désormais célébrer des mariages pastafaristes. A cette occasion, en tant que pastafariste chevronnée, j'y ai évidemment été de mon petit commentaire sur facebook, qu'un journaliste a repéré, il m'a demandé si j'étais d'accord de témoigner à ce sujet. 

L'interview est paru hier, le voici in extenso.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le pastafarisme, je vous invite à consulter les pages wikipedia qui sont consacrées au Flying Spaghetti Monster et à ses adeptes (qui n'est pas du tout une religion parodique, malgré ce que pensent le non pastafaristes) en anglais (la plus complète) ou en français.

Et si vous souhaitez en savoir plus sur moi car vous avez lu cet article hier, voici une revue de presse et une brève présentation sous forme de FAQ.

Je vous souhaite une excellente journée, et que Son Appendice vous touche.



PS : si vous souhaitez nous rejoindre dans notre foi, vous êtes les bienvenus, deux obligations religieuses vous incomberont néanmoins :

  1. Manger des pâtes le vendredi. (Sauf si vous ne pouvez pas.)
  2. Fêter le Talk Like a Pirate Day tous les 19 septembre. (Sauf si vous ne pouvez pas.)