jeudi 30 juillet 2015

Où manger une bonne entrecôte à Lausanne ?


C'est une question qu'on me pose souvent : où manger une bonne tranche de boeuf grillée à Lausanne ? Je suis systématiquement étonnée parce que je n'ai pas l'impression que ça manque, mais apparemment, pour certains qui ont grandi à l'entrecôte-frite plusieurs fois par semaine, notre chère Lausanne n'est pas entrecôte friendly. Réputation que je récuse, en quatre points.

L'oeil concentré du viandard qui n'a pas encore été servi contrairement au reste de la table.

Le Petit Boeuf


Cet endroit est totalement décadant. Vous irez pour son entrecôte grillée, à choisir en petite ou grand portion selon votre appétit. Accompagnez-là avec option frites-haricots (c'est eux qui pompent le mieux la sauce, mais les röstis sont très bons aussi) et Sauce Petit Boeuf. On ne discute pas, c'est pour cette sauce que vous reviendrez. (En fait elles sont deux, je ne sais toujours pas laquelle est la meilleure.)


La recette des sauces Petit Boeuf ? Un secret impossible à soutirer au personnel. Mais je soupçonne un mélange de beurre, saindoux, huile, graisse de canard, crème, sel et quelques épices pour relever, et peut-être encore un peu de gras, pour être sûrs. Bref, du costaud, mais surtout du très très très très bon. Heureusement, elle est servie en portion seau, environ.
Le pire ? En plus de la viande grillée, leurs tartares sont une tuerie (en particulier le tartare flambé), ainsi que leur brasier. Et puis ils ont une grande terrasse. Et ils sont très sympas. Bref, le plus dur c'est de ne pas y retourner toutes les semaines.


Petit Boeuf, Avenue Vingt-Quatre Janvier 4
Réservation fortement conseillée : 021 648 91 01 
(fermé le dimanche)

lundi 27 juillet 2015

Le meilleur barbecue du monde


Tu prends 6 adultes, tous extrêmement gourmands, et tu leur dis : barbecue ? Aucune chance qu'un non soit prononcé. Dès qu'une date a été fixée, il y a répartition des tâches. 

Pour celui-ci, la bièrek (comme on l'appelle entre nous) se charge... des boissons, @semioculinaire et @gnobulix de la viande et moi des accompagnements. Je me suis dit que c'était l'occasion de vous partager quelques recettes de salades et accompagnements que j'ai perfectionnées au fil du temps, pour que vous aussi puissiez organiser le meilleur barbecue du monde.

La sélection de bières quand tu es reçu chez la bièrek. Un intrus s'est caché parmi les bières.

D'abord et avant tout, si votre barbecue est assez grand, rôtissez plein de trucs dessus : 
  • des légumes marinés avec du citron, de l'huile d'olive et des herbes, en brochettes
  • du poisson sur un lit de tranches de citron assez épaisses qui le protège et l'aromatise
  • des oignons et des pommes de terre emballés dans de l'aluminium cachés dans les braises
  • des fruits pour le dessert, c'est délicieux avec de l'ananas, des demi-agrumes, des poires, des abricots, etc.
Et évidemment... de la viande. Mais profitez pour choisir des morceaux un peu originaux, ou des marinades intéressantes, poulet marinée à la bière et au citron vert par exemple, c'est délicieux. Ici, Semioculinaire avait prévu une bavette marinée à l'érable (à tomber) et des ballottines de pintade forestières, mamma mia.


Ensuite, il ne faut pas rater l'occasion de profiter de mes pommes de terre confites au four ! Voici la recette complète la version du jour était simple : pomme de terre, ail en chemise et olives au citron confit et piment. L'avantage : peut aussi se manger tiède, ou froide. Un délice inratable, hyper facile et très rapide à préparer, il suffit de laver et couper les pommes de terre nouvelles en deux, garnir de gousses d'ail entières, d'olives, d'une bonne dose d'huile d'olive, de quelques herbettes qui aiment la cuisson (genre thym ou romarin) et hop au four à 120 degrés pour 1h30 de cuisson.


Les salades

jeudi 23 juillet 2015

Livraisons à domicile à Lausanne



Je suis la "dominant cook" (©Jeff Potter in Cooking for Geeks) chez moi. Mais parfois, je n'ai ni envie de cuisiner, ni envie de sortir, et si vous me connaissez un tout petit peu, me proposer de sauter un repas c'est risquer votre vie. La solution qui reste, quand le "non-dominant cook" de la maison n'a pas envie non plus de cuisiner, c'est de se faire livrer. La livraison à domicile, bien ancrée dans les habitudes de l'autre côté de l'Atlantique, a mis plus de temps à se faire une place dans notre vieille Europe, sauf dans quelques grandes villes où la diversité de l'offre permet des prix corrects. A Lausanne, il y a aujourd'hui des dizaines d'offres de livraison à domicile, en particulier pour les pizzas et la nourriture chinoise, mais la plupart proposent des services catastrophiques ou de la nourriture bas de gamme, en particulier concernant les ingrédients. Si quelques adresses sortent tout de même du lot, le constat global est loin d'être fabuleux. C'est souvent trop cher, ou, quand les prix correspondent à la qualité des ingrédients (ce qui est rare), le service est médiocre. Si quelqu'un souhaite se lancer dans la restauration comfort food de qualité, et offrir un service à la hauteur, il y a des places à prendre à Lausanne !

Je vous livre ici les services que j'utilise régulièrement. Vous remarquerez que je passe énormément d'adresses sous silence, simplement parce qu'il est hors de question de considérer Domino-Diabolo Pizza comme de la pizza, beurk, beurk, beurk, et que d'autres dans le genre ne méritent pas d'être cités. Rappel par exemple d'un très mauvais souvenir avec le Baz'art pour ne pas les citer (c'est con, leur pizza était sympa et leurs salades délicieuses).


dessin de tOad (sur twitter @tOadscroak son site sur internet)


Fratel e Napule

J'étais prête à jurer que la meilleure pizza de Lausanne était celles de Fratel e Napule jusqu'à il y a quelques mois, depuis la qualité est instable. Mais ça reste une des meilleure pizza de la région, leur pâte en particulier est fine et croustillante et les ingrédients sont de très bonne qualité. Malgré son inconstance actuelle, la concurrence est quasi inexistante au niveau de la qualité en livraison à domicile, et leurs prix sont tout à fait corrects. Sachez qu'on peut aussi prendre la pizza à emporter, ou manger sur place (rue de la Tour 4), il y a 8 places, mais c'est là où vous découvrirez à quel point leurs pizzas sont bonnes (et pas faites tant que ça pour voyager dans des boîtes en carton avant d'être englouties...).
En plus des pizza, ils font d'excellentes lasagnes, du poulet grillé, des salades fraîches avec d'excellents produits dedans et des anti pastis qui en jettent. Ils proposent aussi sodas, glaces Ben & Jerry's et un chouette tiramisu. Le service laisse à désirer par contre, la commande au téléphone n'est pas toujours aisée, la précision sur l'heure dite de réception de la pizza est, comment dire, Napolitaine, les pizzas arrivent parfois (disons une fois sur cinq) tièdasses, et il faut toujours payer cash.

Fratel e Napule, 021 312 00 22, pizzafratel.ch
Commande : au téléphone uniquement, n'hésitez pas à faire répéter votre commande...
Payement : cash à la livraison uniquement
Livraison gratuite (dès 18.50) à Lausanne (contours pas bien définis).
Ouvert tous les soirs.


Chinadomicile


Carte étendue, avec quelques spécialités originales, pour le reste, c'est la carte des "chinois" que l'on trouve partout, poulet, boeuf, porc, canard, crevettes et poissons, souvent avec les mêmes sauces, mais si on fouille un peu, il y a des choses intéressantes. Le site est facile à consulter même si pas très beau, l'inscription et la commande se font très facilement. Le gros avantage, c'est qu'on peut payer directement en ligne. La livraison est souvent plus rapide que prévu, dans des grandes caisses en sagex qui protègent bien la chaleur. Les quantités sont plutôt copieuses. Ce n'est pas de la grande gastronomie, mais ce qu'on attend d'un chinois qui livre à domicile, oubliez la finesse et le dépaysement, et profitez de l'aspect comfort food !

Chinadomicile, 021 616 16 26 (carte pdf), chinadomicile.ch
Commande : par téléphone ou directement en ligne
Payement : cash ou carte à la livraison, ou directement en ligne (ils acceptent paypal)
Livraison : 5,90 dans le grand Lausanne (le prix monte si vous êtes plus loin).
Ouvert tous les jours midi et soir (sauf samedi midi).


Rest@home


Rest@home n'est pas un restaurant, mais un service de livraison. C'est-à-dire qu'ils travaillent en collaboration avec des restaurateurs très différents, et qu'ils se chargent eux des commandes et de la livraison. Je ne connais pas les détails de leur organisation, mais je suppose que c'est eux qui fournissent les contenants de livraison, passent les commandes aux restaurants, passe les chercher et les livrer. Ils étaient parmi les premiers à Lausanne à proposer un service de paiement par carte.
Le grand intérêt est la diversité de l'offre, le fait que ce soit ouvert y compris le midi et la relative facilité d'utilisation du site ne gâchent rien. Sans compter que certains restaurants sont vraiment excellents et très originaux, j'ai commandé iranien plusieurs fois avec un énorme plaisir, il y a aussi plusieurs restaurants indiens et même la possibilité de commander des pâtisseries ! Un autre avantage, c'est la possibilité de commander en avance, vous pouvez donc prévoir par exemple une livraison pour une réunion tardive le soir dès le début d'après-midi, avec une précision au quart d'heure sur l'heure de livraison.
Le problème : des prix élevés, voire très élevés, en particulier sur les boissons. En plus, le service est souvent décevant, une fois sur quatre, en moyenne, il manque quelque chose ou il y a eu une inversion de plat, c'est probablement dû au fait que ce sont les restaurants qui préparent les commandes et des livreurs de rest@home qui les livrent, ça double les possibilités de confusion, ou d'oubli de boissons, etc. Mais si vous vous plaignez par mail, ils ont un bon service client qui vous proposera un bon gratuit sur votre prochaine commande, n'hésitez pas !
Malgré ces problèmes de prix et de service, je suis une cliente régulière grâce à la diversité de leur offre, je remarque toutefois qu'elle a tendance à baisser, et que d'autres proposent ENFIN la possibilité du paiement par carte, ils risquent donc de me perdre s'ils ne s'améliorent pas face à la compétition.

Rest@home, restathome.ch
Commande : en ligne
Payement : cash ou carte à la livraison
Livraison : gratuite (dès 30.-)
Ouvert tous les jours midi et soir, mais pas tous les restaurants ne sont ouverts à chaque fois, le site ne montre que les restaurants ouverts au moment de votre commande.




Si vous connaissez d'autres adresses que celles que je liste ci-dessus, que vous avez testées à plusieurs reprises et que vous trouvez fabuleuses, n'hésitez pas à les partager dans les commentaires, cet article a pour ambition d'évoluer !

Et si vous tenez un service qui livre à domicile à Lausanne, n'hésitez pas à me contacter pour que je teste vos services, attention, je ne le ferai que si je peux le faire de manière anonyme et au minimum deux fois. Si vous êtes à la hauteur, j'en parlerai avec grand plaisir !


En bonus, un petit florilège de pizzas célèbres.

mercredi 15 juillet 2015

Il fait beaucoup trop chaud pour bloguer


Comme tu auras pu le remarquer, ce n'est pas l'inspiration qui me submerge en ce moment. C'est aussi un très léger manque de temps. Ahem. Alors je glisse quelques mots ici, juste pour te faire patienter. Parce qu'il se passe deux-trois trucs assez sympatiques dans ma vie. 

J'ai été nommée au Comité de l'association Lausanne à Table depuis avril, on a vécu un coup d'éclat monumental avec le Food Truck Festival et ses milliers de participants, et les événements pleuvent, et il y a de plus en plus de gens intéressés et qui nous suivent et nous parlent un peu partout, et ça prend un tout petit peu de temps, comme vous pouvez l'imaginez.
D'ailleurs, vous venez au Pique-nique du 1er août ? Et au Restaurant Day ? Et à La Grande Table des Lausannois (on a triplé l'offre, alors il reste quelques places) ? Et au Challenge Culinaire des Lausannois ?


Ensuite, j'ai été engagée par les Vins de Lausanne pour les soutenir dans leur création d'une nouvelle stratégie. Ils sont en pleine restructuration, il y a plusieurs siècles d'histoire à raconter, et plein de choix humains derrière des bouteilles magnifiques. Alors je potasse, je lis, je m'informe, j'écoute... et je déguste. On vient de mettre en place un compte instagram si tu as envie de suivre tout ça en images. Après des Caves ouvertes en ville avec près de 500 dégustateurs et une semaine mouvementée et fabuleuse au Festival de la Cité, on va continuer à partager les Vins de Lausanne avec les Lausannois.


Et puis il y a l'été, les terrasses, la canicule, le lac qui tend ses petits bras pour m'attraper et mon ventilateur avec qui je vis une relation fusionnelle. Bref, la vie.


En attendant que je me remette à bloguer un jour, je te propose un petit florilège gourmand et estival :


  • L'article le plus lu en ce moment sur ce blog c'est celui qui concerne les infusions à froid, je suis ravie, mes lecteurs s'hydratent avec classe !
  • Il faut bien se nourrir aussi, mon blender est mon meilleur ami, j'alterne soupes froides et smoothies, mais de temps en temps, un bon milk shake au vrai café !
  • L'été c'est la saison des tomates, des courgettes, des aubergines... et des merveilleux abricots valaisans, pourquoi pas en tarte.
  • C'est aussi la saison des barbecues, avec quelques amis, on a pour ambition bientôt de faire le "meilleur barbecue de l'univers", j'amènerai (entre autre recettes secrètes) cette recette de légumes confits au four que je fais très souvent, dès que je n'ai pas envie de cuisiner en fait, c'est tellement rapide et facile à faire.
  • Pour finir, cette chaleur est l'occasion idéale de se mettre aux rouleaux de printemps maison, les ingrédients sont un peu longs à récolter et à préparer, mais ensuite, on peut rouler devant un ventilo avec les mains dans l'eau froide. (Compliments garantis.)