samedi 29 juin 2013

Les patchs Sally Hansen


Je vous préviens tout de suite, Sally Hansen est ma nouvelle addiction. N'espérez pas trouver de la demi-mesure dans ce billet. Passons directement à la transmission de cette addiction. Sally Hansen est une marque malheureusement non disponible (pour l'instant se dit-elle pleine d'espoir) en Suisse, spécialisée dans les cosmétiques mais surtout connue outre-Atlantique pour ses produits de soins miraculeux pour les ongles. A côté des soins, bien sûr, la marque fait du vernis et du matériel pour manucure.


Je n'ai acheté qu'un paquet (et je m'en mords les doigts) de leurs patchs, pour tester. Jusqu'ici j'avais testé plusieurs patchs, sans être convaincue, mais Sally Hansen promet des patchs très fins et souples car ils sont en vernis, cet argument a fini de me convaincre et le motif à petites fleurs a fait le reste. 

lundi 24 juin 2013

Only God Forgives


Only God Forgives (Nicolas Winding Refn, usa/france/suède, 2013)

Ce film est un des plus prétentieux qu'il m'ait été donné de voir. Nicolas Winding Refn, qui s'était déjà gargarisé de ses images à l'esthétique poussive dans Drive, monte d'un cran dans la vacuité avec ce thriller. L'histoire : deux frères vivent en Thaïlande et tiennent un club de boxe. L'un des deux viole et tue une gamine. Le père de la gamine tue le frère, grâce à l'aide d'un policier genre grand justicier. La mère des deux frères arrive en ville. Son deuxième fils ne tuant pas l'assassin de son premier fils, elle décide de le faire. Le grand justicier (le God du titre ?) tue tout le monde. Voilà.

dimanche 23 juin 2013

Comment faire durer une manucure


Cette manucure-là est une dotting ombré manicure en langue NPA (nail polish addict), dotting pour petits pois et ombré pour camaïeu. En français ça donne "j'ai vu ces super joli petits vernis violets chez Urban Outfiters et j'ai pas su résister".

lundi 17 juin 2013

The Bling Ring


The Bling Ring est le dernier Sofia Coppola. Le scénario, tiré d'une histoire vraie, nous parle d'un petit groupe d'adolescents aisés qui s'ennuient. Un soir, deux d'entre eux trouvent l'adresse d'une "star" sur google et ils décident d'aller "visiter" sa maison. "Star" = personne dont on parle dans les magazines ; "visiter" = voler, à travers quelques objets voyants et à la mode, un peu de la vie de cette dernière. C'est si facile et l'ennui et le vide sidéral de leurs cerveaux sont si grands qu'ils continuent, en s'en vantant et ils se font donc choper. Voilà. J'ajoute la bande-annonce et tu peux rester chez toi, tu n'as plus besoin de voir ce film.

dimanche 16 juin 2013

OPI et le Magicien d'Oz


Depuis plusieurs années, OPI collabore avec Disney et propose une nouvelle collection à chaque sortie emblématique. Les collections Shrek et Alice in Wonderland étaient intéressantes et en général j'aime beaucoup les mini-coffret OPI, le Nail Bar m'a offert le coffret Oz à tester (merci les filles !).

mardi 11 juin 2013

Séries : en ballotage


Après mes coups de coeur pour des nouvelles séries ou des séries qui continuent et vieillissent bien, un petit point sur celles qui m'ont déçues.

Mouarf

J'ai continué à regarder The Big Bang TheoryHow I Met Your MotherModern Family et New Girl, mais ça s'enlise. Et je dis ça parce que je suis gentille et que ça ne dure que 20 minutes par épisodes, vivement la fin. Comme je l'annonçais avec ma catégorie mouarf en marsThe Carrie DiariesCougar Town et Glee, n'amènent rien. Je regarderai la rentrée prochaine de The Cougar Town et de Glee car ils me font encore sourire, par contre j'ai abandonné The Carrie Diaries en cours de route, c'est vraiment trop niais, dommage, un retour dans les années 80 aurait pu marcher, ils n'ont pas assez exploité ce ressort pour se contenter du teenager amoureux et là c'est trop tard, la série ne verra pas de seconde saison.

Peut-être que je passe un peu vite sur ces sitcoms, mais elles ne méritent pas un mot de plus. Je me réjouis néanmoins de leur trouver une remplaçante (ce ne sera pas The Goodwin Games, abandonnée après 3 épisodes). Mais passons à un peu plus réjouissant :

dimanche 9 juin 2013

Séries : oh oui encore


Quelques mots sur les séries que je continue à suivre sans me lasser, voire, pour certaines, avec encore plus d'enthousiasme que les années précédentes. Après les nouveautés, dans le prochain billet je vous parlerai des déceptions et abandons en cours.


Mad Men (saison 6)
Tout a probablement été dit sur cette série. A quel point les détails historiques visuels, moraux ou encore musicaux sont respectés, à quel point les personnages sont creusés, complexes, l'inverse du lisse, à quel point l'histoire peut paraître inexistante pour mieux laisser transpirer les questionnements d'une époque. Mad Men est une série qui restera dans l'histoire. Certains la trouvent trop lente, mais c'est ce rythme qui en fait la beauté, comme la chute au ralenti de Don Draper dans le générique des premières saisons. Nous avons suivi, pendant les 5 dernières années, un homme torturé, qui se cherche, dans les bras de toutes sauf de son épouse, qui divorce, qui se remarie, qui se noie dans l'alcool. Il est resté, malgré l'importance croissante donnée aux autres personnages, au centre de l'univers Mad Men. Mais, saison après saison, les femmes ont pris de l'importance. D'abord la sienne, enfin ex-sienne, Betty, qui fait un retour fulgurant dans cette saison 6, enfin libérée de sa culpabilité de ne plus être suffisamment attirante pour Don, elle en devient affolante. Ensuite la nouvelle, Megan, qui court les castings pour ne pas voir les failles de sa relation. Puis Joan, la sublime et plantureuse Joan, qui se bat pour exister dans ce monde où les femmes sont vaguement tolérées mais toujours considérées comme des biens de consommation, elle décide d'en faire une arme. Et enfin, Peggy, l'ancienne protégée de Don qui a repris sa liberté et qui est le personnage dont l'évolution est la plus intéressante, souvenez-vous de la petite demoiselle perdue venue découvrir le métier de secrétaire dans la saison 1, envolée, elle a fait place au personnage le plus volontaire et moral de toute la série.

jeudi 6 juin 2013

Séries : les nouveautés 2013


Le dernier billet à propos de série remonte à bien trop longtemps, je vais essayer d'en faire plus régulièrement. Pour me rattraper, je vous ai concocté une série de trois billet avec : les nouveautés qui valent la peine de la saison et une petite récap de ce que j'ai regardé depuis la rentrée de mars avec ce que j'ai aimé... et ce que je n'ai pas aimé. Mais commençons par ce qui vous intéresse probablement le plus : les découvertes, et le printemps 2013 a été aussi riche en belles surprises qu'en pluviométrie. Je vous préviens, l'ambiance générale est sombre, violente, torturée, peut-être que les scénaristes avaient prévus la saison que nous avons subie.

samedi 1 juin 2013

Mes ongles ont des yeux


Depuis que je suis sur Pinterest, je trouve des idées complètement folles que j'ai du mal à résister à reproduire sur mes ongles. Cette fois-ci j'ai fait un mix entre la version noir/blanc, la version Barbapapa, et la multicolore simplifiée. Détaillons les outils : d'abord, impératif, deux dotting tools qui font des ronds de taille différentes (je rappelle que les dotting tools on peut très bien les construire soi-même) ; un vernis noir et un vernis blanc bien couvrants.